Les restaurants étoilés de la Saint Valentin

Dans quelques jours, c’est la Saint Valentin et cette semaine, suite à la sortie du nouveau Guide Michelin, nous avons décidé de faire un point sur les cuisines étoilées des grands hôtels parisiens. Alors, pour ceux qui souhaiteraient jouer le (grand) jeu de la fête des amoureux, voici notre sélection des restaurants gastros.

Les nouveaux couronnés

La sortie du Guide Michelin est l’événement annuel du monde de la grande restauration. Cette année, deux cuisines d’hôtels parisiens font leur entrée dans le club très convoité des deux étoiles : La Table du Lancaster et le Plaza Athénée, royaume d’Alain Ducasse.

Après 11 mois de fermeture pour rénovation, le Plaza Athénée a rouvert ses portes en septembre dernier. Un nouveau souffle donc, pour cet hôtel cinq étoiles, mais surtout pour son restaurant gastronomique mené par le grand chef Alain Ducasse, où le décor et la carte ont été entièrement repensés. Côté design, une esthétique majestueuse tout en blanc et chrome pour des installations futuristes des plus saisissantes. Côté menu, le chef de renommée propose bien-sûr des plats gastronomique de haute volée. Son objectif : un retour à l’essence même des produits travaillés et un concept de “naturalité” mettant en avant trois familles d’ingrédients phares : le poisson, les légumes et les céréales. Résultat : deux étoiles au Michelin, seulement 4 mois après la réouverture, une vraie performance, sans compter qu’Alain Ducasse est déjà couronné de trois étoiles dans son restaurant d’un autre palace parisien : Le Meurice.

A la Table du Lancaster, dans les murs de l’hôtel du même nom, c’est au tour du chef Julien Roucheteau de nous faire saliver. Ici, l’ambiance est plus feutrée et plus intime, la salle joliment décorée donne sur une petite cour intérieure – idéale pour des températures plus printanières. A travers sa carte, le chef nouvellement étoilé souhaite offrir une “promenade” dans les campagnes de France et d’ailleurs. La table propose un menu spécial Saint Valentin décliné en deux versions : “pour lui” et “pour elle”. Quelques uns des produits choisis sont communs aux deux menus mais sont cuisinés différemment : noix de saint jacques, truffe, turbot, veau… Et en dessert, la traditionnelle foret noire.

Le roi trois étoiles

Impossible de réaliser cette sélection sans mentionner le restaurant trois étoiles de l’hôtel Bristol : Épicure, véritable temple du plaisir culinaire à Paris. Ici, la cuisine d’Eric Fraichon -avec ses produits d’exception issus de producteurs français triés sur le volet est un sans faute. Quinze cuisiniers, quinze maîtres d’hôtel, quatre pâtissiers, trois sommeliers et deux boulangers constituent une véritable armée du goût, à la conquête du monde de la gastronomie. Là aussi, le grand chef propose un menu spécial à l’occasion de la fête des amoureux et un bijoux Tiffany, offert à la personne tirée au sort à l’issue de la soirée.

Les princes deux étoiles

Direction le 7ème arrondissement de Paris, où le restaurant gastronomique de l’hôtel Thoumieux, bien établi depuis 2010 dans ce petit quartier de la rue Saint-Dominique et de la rue Cler, garde ses deux étoiles. A l’étage de la brasserie du Thoumieux, l’établissement signature et éponyme du chef Jean-François Piège offre un design étonnant avec son esthétique moderne et confortable : des fauteuils et canapés plutôt que des chaises traditionnelles, un jeu de textures au mur et des installations en bois clair, ainsi qu’une belle harmonie dans les couleurs. Côté carte, Jean-François Piège propose de nombreux plats dégustation d’une cuisine elle aussi moderne et ludique, centrée sur la qualité d’ingrédients précis. Le tout dans une ambiance chaleureuse et intimiste.

Enfin, petit détour au Four Seasons George V avec son restaurant gastronomique deux étoiles, Le Cinq. Ici, le décor est digne d’un véritable château. Hauts plafonds, lustres, dorures font de de cette pièce une première dégustation visuelle. Côté culinaire, on retrouve le chef Christian Le Squer. Celui-ci met à sa carte des plats d’une cuisine traditionnelle et raffinée autour de produits de saison. Et pour la Saint-Valentin, en plus d’un menu réalisé pour l’occasion, le Cinq a l’immense avantage d’avoir une très belle cave à vin, avec une sélection de plus de 40 000 bouteilles, ainsi qu’un sommelier, présent pour aider les clients dans leur choix face à ce superbe panel de grands crus.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s